Cetamada | L’ aventure avec Cétamada
1471
single,single-actualite,postid-1471,ajax_updown_fade,page_not_loaded,

Un grand pas dans la recherche

Mihary Ramiandrisoa est une jeune étudiante sortante du département de Biologie Animale, Faculté des Sciences de l’Université d’Antananarivo. Elle débute son stage à Cétamada en 2014 lorsqu’elle a postulé pour un sujet de DEA (Diplôme d’Etudes Approfondies) proposé par l’association portant sur les chants des baleines à bosse, une très belle opportunité pour celle qui a toujours  été passionnée et fascinée par la mégafaune marine. Elle a alors commencé à étudier et à vraiment connaître les mammifères marins au sein de notre association et a même suivi une formation avec les autres stagiaires et éco-volontaires pour cela. Durant l’année 2014, son travail consistait à l’étude des chants des baleines à bosse à Sainte-Marie, qui a été même son sujet de recherche intitulé « Analyse des unités sonores des chants des baleines à bosse (Megaptera novaeangliae) dans le canal de Sainte-Marie, Est de Madagascar » qu’elle a brillamment présenté en 2015 dans son Université. Cela a été un vrai challenge pour elle, qui n’a jamais effectué ni suivi des études de bioacoustique et qui,  pour la première, devait maitriser les différents logiciels d’analyses de sons. Mihary a été surtout encadrée par Anjara Saloma, leader Scientifique de Cétamada et Olivier Adam, professeur en bioacoustique à l’Université Paris-Sud pendant sa recherche.

En 2015, Mihary a continué son stage sur le processus de communication entre mère et baleineau chez la baleine à bosse, dans le cadre de la thèse de Anjara Saloma. Pendant ces deux années au sein de l’association, elle n’a cessé d’agrandir ses connaissances sur les mammifères marins et de vivre différentes expériences. Cette année par exemple, elle a participé, pour la première fois, à un vrai colloque mondial sur les baleines à bosse qui s’est tenu à Sainte-Marie lors du Congrès mondial sur les baleines à bosse (Humpback whale world Congress, hwwc.org) du 29 juin au 3 juillet 2015 durant lequel elle a exposé les résultats de ses recherches. Pour elle, c’était une parfaite occasionde faire son entrée dans le monde de la recherche et  rencontrer plusieurs chercheurs spécialistes des baleines à bosse du monde. Et cette année encore, elle va présenter son premier poster au 21th Biennal Conference organisé par la Society of Marine Mammalogy (SMM) qui se tiendra à San Francisco, Californie du 13 au 18 décembre 2015. Mihary sera totalement financée par la SMM et Cétamada.

Son stage à Cétamada reste une de ses plus belles expériences de la vie et un choix qu’elle ne regrettera et n’oubliera sans doute jamais. Non seulement, elle a réalisé un de ses grands souhaits, étudier les mammifères marins, mais également elle a eu l’occasion de faire la connaissance et de rencontrer des gens formidables tout au long de son parcours.   Actuellement, diplômée des études supérieures, option Biologie, Ecologie et Conservation Animale, elle espère bien pouvoir continuer à découvrir de très belles choses encore et surtout  dans un futur très proche obtenir une bourse d’études pour effectuer un doctorat, toujours axé sur les études et la conservation de la mégafaune marine. Elle aimerait bien devenir une vraie scientifique et chercheur dans le domaine. Cétamada constitue pour elle un premier grand pas dans la recherche et certainement pas le dernier. Pour cette future chercheuse, le voyage ne fait que commencer…



Acoustiques
Actualités
Galerie

Ecotourisme

CetaMada

Acoustique

Action