Cetamada | Capteur Acousonde
1796
page,page-id-1796,page-template-default,ajax_updown_fade,page_not_loaded,

Capteur Acousonde

Si de nombreuses équipes scientifiques s’intéressent aux chants des baleines à bosse depuis la fin des années 60, l’étude des sons sociaux a été récemment initiée. Cependant, les échanges vocaux entre la mère et son jeune sont peu connus et aucune étude scientifique ne s’est focalisée sur ce sujet. En 2012, nous avons donc débuté l’étude de la communication acoustique entre la mère et le baleineau.
Ce projet est le fruit d’une collaboration entre CETAMADA et Olivier Adam et Isabelle Charrier de l’Institut des Neurosciences Paris Saclay (NeuroPSI, UMR 9197 du CNRS).

Vao tsy ela akory no nanomboka nanaovana ny fanadihadiana ny feon’ny trozona misy vombo maromaro miara-miaina raha toa ka feo tsotra an’ny trozona misy vombo no nahaliana ny ekipa siantifika maro tamin’ny faramparan’ireo taona 60.

Na izany aza, ny feo fifanakalozan’ny reny trozona sy ny zanany mbola kely dia mbola tsy tena fantatra tsara satria tsy nisy siantifika no nifantoka tamin’ny fanarahana azy ity. Tamin’ny 2012 no nanomboka nadihady ny fifandraisana akostika misy eo amin’ny reny sy ny zana-trozona kely isika. Ity tetik’asa ity no tontosa dia noho ny  fiaraha-miasa misy eo amin’ny CETAMADA sy Olivier Adama ary Isabelle Charrier ao amin’ny Institute of Neurosciences Paris Saclay (NeuroPSI, UMR 9197 CNRS).

Pour cela, nous utilisons une Acousonde (www.acousonde.com) qui est une balise permettant à la fois d’enregistrer les sons sous l’eau mais aussi la profondeur et les mouvements de l’animal sur lequel est posé l’Acousonde. La balise tient sur la baleine grâce à 4 ventouses, soit un système totalement indolore et non-invasif. En moyenne, l’Acousonde reste attachée sur l’animal (mère ou baleineau) pendant 3-4 heures, puis une fois détachée de l’animal, la balise flotte et elle est repérée en mer grâce à un émetteur VHF permettant de la localiser (système de télémétrie classique).

Noho izany, mampiasa ny Akosonda (www.acousonde.com) izahay. Ity fomba iray ity moa dia tsy inona fa ny fampiasana balizy apetaka eo amin’ny trozona, izay ahafahana maka feo ambanin’ny rano, ahafahana mahalala ny halalin’ny toerana misy ireo biby,  ary koa ny fomba fihetsiny. Ny balizy dia miraikitra amin’ny trozona amin’ny alalan’ny ny vantozy 4, ary tsy maheno maharary ny trozina rehefa hipetrahany. Miraikitra mipetraka amin’ny Trozona reniny sy zanany mandritra ny adin’ny telo na adin’ny efatra eo ho eo ilay Akosonda, ary rehefa esorina amin’ilay trozona izy io  dia miakatra eny amboniny rano ilay balizy ary ny  VHF izay tekonolojia iray vaovao no entina mamantatra ny faritra hipotrany eny ambony rano.

A ce jour, nous avons décrit le répertoire vocal des sons sociaux produits par la baleine à bosse, soit 27 types de cris. Nous avons pu constater que ces cris produits par la mère et son baleineau sont de très faibles amplitudes, donc toute nuisance sonore à proximité d’une mère et de son baleineau pourrait donc perturber et parasiter leur communication. Il est donc important de prendre en compte ceci pour limiter le bruit d’origine humaine (activité touristique réglementés, trafic maritime contrôlé, prospection pétrolière ou minière…) dans les zones de reproduction de baleines à bosse.

Amin’izao fotoana izao dia efa voafaritray fa miisa 27 ny feo sy ny karazam-peon’ny trozona. Hita sy voatsikaritra fa ny feo avoakan’ny reny trozona sy ny zana-trozona dia  malefaka ary ambany, noho izany izay rehetra mety ho feo mahery ka manakaiky azy ireo dia ahiana fa hanimba ny fifandraisam-peo. Ilaina ny mahafantatra izany rehetra izany mba ahafahana manavaka ny feo hafa mahery avy aty ivelany izay ataon’ny olombelona  na zavatra hafa izay mety hiteraka fanembantsembanana ho an’ny fandraisam-peo an’ireo trozona. Anisan’ny arahana maso tsara koa sy andraisana fepetra entitra ireo izay rehetra mandalo amin’ny faritra misy ny trozona na koa ireo zavatra mety ho atao eo amin’ny manodidina, ohatra :ireo sambo izay mandalo, ny mpizahan-tany izay tonga hijery ireo trozona,ny fitrandrahana ny solika anaty rano sns….

Cette étude sur les interactions vocales entre la mère et le baleineau fait l’objet d’une cotutelle de thèse de doctorat menée par Anjara SALOMA, dirigée par Olivier Adam (Professeur Université Paris 6, NeuroPSI CNRS), Isabelle Charrier (Directrice de Recherche CNRS, NeuroPSI CNRS) et Aristide Andrianarimisa (Professeur Univ Antananarivo).