Cetamada | Capteur Télémétrie
1773
page,page-id-1773,page-template-default,ajax_updown_fade,page_not_loaded,

Capteur Télémétrie

Suivre les déplacements des baleines à bosse pour mieux comprendre les stratégies de reproduction.

Fanarahana ny fifindra-monin’ireo trozona misy vombo mba ahalalana ny fomba fananany taranaka.

Les habitats des baleines à bosse en période de reproduction sont généralement côtiers et peuvent être soumis à de fortes pressions anthropiques (e.g. trafic maritime, pêche côtière, projets de prospection pétrolière) susceptibles d’en altérer la qualité. La détérioration ou la disparition de ces derniers pourraient, à long terme, impacter la capacité à se reproduire des baleines à bosse. Identifier les habitats qu’elles utilisent et les paramètres environnementaux (e.g. bathymétrie, température, courant) qui peuvent influencer leur présence est essentiel pour assurer une meilleure gestion et une meilleure protection de ces zones clés.

Any amin’ny morotsiraka no tena misy ireo trozona vavy mandritra ny fotoana ahafahan’izy ireo manana anaka. Misy fomba fiainan’ireo mponina manodidina ny morotsiraka izay misy fiantraikany be ary mety hanimba ny tontolo iainan’ireo trozona ireo. An’izany izany ny jono, ny fitrandrahana solika, sns…). Izany fanimbana ny kalitao tsara mety ho azo izany indrindra dia mitarika voka-dratsy betsaka eo amin’ny fananana anaka ny trozona ary mila fotoana maharitra indray vao afaka mahazo taranaka izy ireo.

Noho izany fahasarotana hita eo amin’ny fanana anak’ireo trozona ireo indrindra no nahatonga ny fandraisana fepetra sy fitandrovana. Misy fomba maro azo ampiasaina ho entina manamora ny fanana anak’ireo trozona sy mba hatao ho fiarovana, toy ny Batimetria izay  tekinika enti-mandrefy , ny fahafatarana ny maripanan’ny ranomasina ary ny toetoetry ny ranomasina. Noho izany , mila fiarovana tokoa ny toerana satria saro-pady.

Ainsi dans le cadre du projet BAOBAB (Balises et Acoustique pour les Observations des Baleines à Bosse), l’étude des déplacements des baleines à bosse en période de reproduction et des caractéristiques de leurs habitats de reproduction dans la région de Madagascar a fait l’objet d’une thèse de doctorat menée par Laurène Trudelle ; dirigée par Olivier Adam (Professeur Université Paris 6, NeuroPSI CNRS) et Jean-Benoît Charrassin (Professeur Université Paris 6, LOCEAN, MNHN)

Tao anatin’ny tetik’asa BAOBAB (Balises et Acoustique pour les Observations des Baleines à Bosse), no nahafahan’i Laurène Trudelle, notarihin’i Olivier Adam (mpampianatra ambony amin’ny anjerimanontolo ao Paris 6, NeuroPSI CNRS) sy Jean-Benoît Charrassin  (mpampianatra ambony amin’ny anjerimanontolo ao Paris 6, LOCEAN, MNHN) nanao fikarohana doctorat momba ny fifindra-monin’ny trozona vavy mandritra ny fotoana fananan’izy ireo anaka sy ny mombamomba ny toerana honenan’ireo trozona mandritra izany fotoana izany eto amin’ny faritr’i Madagasikara.

Quelle est la méthode utilisée ?

Inona ary ny fomba nampiasaina?

Pour suivre les déplacements des grandes baleines comme la baleine à bosse sur des grandes distances et pendant une période de temps relativement longue (de plusieurs semaines à plusieurs mois), il est possible d’utiliser des balises Argos. La balise Argos posée sur une baleine émet, grâce à son antenne, des messages reconnus par les satellites qui seront transmis aux utilisateurs via des centres de traitement. Cette balise est déployée soit à l’aide d’une perche, soit à l’aide d’un lance amarre à air comprimé. Les positions transmises par la balise permettent aux scientifiques de suivre en temps quasi-réel les mouvements des baleines taguées.

Mba ahafahana manaraka ny fomba fifindra-monin’ireo trozona amin’ny halavirana ao anaty rano sy mandritra ny fotoana maharitra ( Herinandro na volana vitsivitsy), dia mety tokoa ny fampiasana ny balizy « Argos ». Ny balizy « Argos » dia apetraka amin’ilay trozona. Io balizy io dia mamoaka feo amin’ny alalan’ny antenina. Misy ny hafatra voaray amin’ny alalan’ny satelita iza miampita avy hatrany any amin’ireo mpampiasa azy. Misy fomba roa ny fametrahana ny balizy :  amin’ny alalan’ny lefona atoraka na amin’ny alalan’ny fanatsipazana ny tady be miaro ny fiantsonan’ny sambo. Ny toerana tondroin’ny balizy mipetraka amin’ilay trozona no manampy ireo siantifika hamantantra ny ataon’ireo trozona anaty ranomasina.

Malheureusement, une balise Argos ne reste pas très longtemps sur la baleine (en moyenne 20 jours), la balise va ressortir au fur et à mesure du temps comme une écharde que l’on se met dans le pied.

Ny indro anefa dia ny balizy  iray dia tsy afaka mijanona maharitra amin’ilay trozona fa 20 andro ny faharetany fara fahabetsany. Tsara ho fantatra fa amin’ny fotoana rehetra, alohan’io 20 andro io dia mety hivoaka amin’ilay trozona ny balizy.

Qu’avons-nous appris ?

Inona avy ary ny lesona azo tsoahina eto?

Dans la zone du Sud-Ouest de l’Océan Indien, la première pose de balise Argos a été réalisé aux Comores en octobre 2011 par l’association Megaptera. Dans le cadre du projet BAOBAB, des campagnes de pose de balises ont été réalisées à Madagascar (l’île Sainte Marie, 12 balises et Anakao, 12 balises) en 2012 et-2013 en collaboration avec la WCS (Wildlife Conservation Society) et une dernière campagne a été faite en 2014 à Sainte Marie (6 balises). Cette même année (2014), une campagne similaire a été réalisée sur les baleines à bosse à La Réunion dans le cadre du programme de recherche MIROMEN. Les résultats de ces campagnes ont permis de savoir que :

 

  • Les baleines à bosse se déplacent énormément durant la période de reproduction : pour les cas de l’île Sainte Marie et d’Anakao, elles restent en moyenne 2 jours.
  • Une baleine femelle avec son nouveau-né peut parcourir 100 km en 24h.
  • En début et fin de saison de reproduction, les mâles se déplacent de manière plus directe et exploitent des zones plus au large que les femelles, notamment celles avec baleineau.
  • Au contraire, au pic de la saison de reproduction, les mâles et les femelles effectuent des déplacements plus localisés, ce qui traduit possiblement une recherche de partenaires.
  • Par ailleurs, nous avons également mis en évidence de possibles différences sur les déplacements et les préférences d’habitats, en fonction du statut reproducteur des individus : les couples de femelle-baleineau tendent à sélectionner des habitats plus proches de la côte et de plus faibles profondeurs que les femelles sans baleineau
  • Les baleines de La Réunion et de Mayotte viennent sur les côtes malgaches durant la période de reproduction

Tamin’ny volana oktobra taona 2011, tany amin’ny nosy Comores  no natao ny fametrahana balizy Argos voalohany taty amin’ny faritra antsimo andrefan’ny ranomasimbe indiana. Ny fikambanana Megaptera no nanantanteraka izany.

Nandritra ny tetik’asa antsoina hoe BAOBAB tamin’ny taona 2012-2013, no nanantaterahana ny fametrahana balizy voalohany teto Madagasikara. Balizy miisa 12 no voapetraka tamin’ireo trozona tany amin’ny nosy Sainte Marie, 12 hafa tao Anakao.  Ito tetik’asa fametrahana balizy ito moa dia tao anatin’ny fifanarahana niarahana tamin’ny WCS (Wildlife Conservation Society). Ny taona 2014 no nisy  fametrahana an’io balizy io farany tao Sainte Marie. Balizy 6 no nampiasaina tamin’izany.  Nandritra io taona io ihany, dia nisy ny fametrahana balizy ihany koa tamin’ireo trozona tany La Réunion tao anatin’ny tetik’asa fikarohana iray atao hoe MIROMEN. Ireto avy ary ny zavatra tsikaritra nandritra io fikarohana natao io :

  • Mifindra monina matetika ny trozona mandritry ny fe-potoana fananan’izy ireo anaka. 2 andro no faharetany amin’ny toerana iray.
  • Ny trozona vavy vao tera-bao miaraka amin’ny zanany vao teraka dia mahavita halavirana 100km ao anatin’ny 24ora
  • Eo aloha sy ao aorianan’ny fotoana hahafahana miteraka, dia ny trozona lahy no tsikaritra fa mandeha haingana sy ny toerana somary ampovoan’ny ranomasina noho ny trozona vavy sy ny trozona vao teraka.
  • Mifanohatra amin’izay, rehefa tena ao anatin’ny fotoana fananana anaka dia mora ny manara-maso ny toerana misy ireo trozona lahy sy ny trozona vany ka manamora ny firaisan’izy ireo.
  • Hita ihany koa ny fahasamihafan’ny fifindra-monin’izy ireo sy izay mety toerana misy azy. Ny trozona vavy efa manana trozona lahy miaraka aminy dia misafidy koka ny toerana amoron’ny faritra sady marivo ny rano misy azy ireo. Ny trozona vavy tsy misy trozona lahy miaraka aminy kosa dia ny mifanohitra amin’izay ny toerana misy azy.
  • Ny trozona any amin’ny nosy La Réunion sy Mayotte dia miverina eto morontsirak’i Madagasikara rehefa amin’ny fotoana fananana anaka.