Cetamada | Cetamada se lance dans l’acoustique environnementale en plein Océan Indien
1754
single,single-post,postid-1754,single-format-standard,ajax_updown_fade,page_not_loaded,

Cetamada se lance dans l’acoustique environnementale en plein Océan Indien

Cetamada se lance dans l’acoustique environnementale en plein Océan Indien

Posted by Raotoharimalala Sophia in actions 22 juin 2017

Cetamada est partie prenante dans le projet Glider.

L’objectif de ce projet est de voir une nouvelle approche pour aller à l’encontre des cétacés ; en particulier, dans des zones peu observées (pas d’observateurs sur place) ou éloignées (trop loin ou trop couteux pour y aller en bateau).

Le glider est un robot sans moteur, qui utilise la colonne d’eau pour se déplacer : il plane en descendant en profondeur, puis remonte à la surface par un ballast. En répétant ce mouvement de yo-yo plusieurs fois, on le fait avancer suivant une trajectoire fixée à l’avance. Le glider est équipé de plusieurs capteurs, et notamment d’un hydrophone pour enregistrer les émissions sonores des cétacés, et l’environnement acoustique de la zone.

Ce projet glider est porté par Flore Samaran, de l’Ensta Bretagne. Elle a 3 missions possibles. Et la première était de le déployer à partir des côtes françaises Atlantique Sud, à la recherche de baleines à bec, et de marsouins. Puis, ensuite, l’idée était de venir sur Madagascar avec 2 pistes : soit partir plein sud, genre emmener le glider en bateau à 50km au sud de Fort Dauphin et l’envoyer plein sud, soit le lancer en direction de la Réunion. Mais Flore a saisi l’opportunité de la manip IUCN sur les Walter Shoals, et même si ce n’était pas la saison des baleines,elle a eu raison.